Lafarge Canada lance un projet pilote PAR - trouver des moyens de construire des villes avec des émissions de GES réduites

10.10.2020
 

 

OCTOBRE 2020, VANCOUVER, C.-B.: Lafarge Canada a le plaisir d'annoncer un nouveau projet pilote en collaboration avec la ville de Richmond pour remplacer les granulats vierges par un mélange d'asphalte recyclé (RAP). L'une des nombreuses initiatives circulaires, le processus de remplacement des granulats vierges par un revêtement en asphalte recyclé diminue considérablement l'épuisement des ressources naturelles et réduit les émissions de carbone tout en détournant les camions d'asphalte des décharges.

Lafarge produit des enrobés bitumineux RAP depuis plus de 50 ans localement et a apporté d'importantes améliorations technologiques et de processus pour garantir la plus haute qualité et l'uniformité des enrobés bitumineux. Plus récemment, Lafarge a réalisé un investissement important cette année dans l'usine de Mitchell Island pour installer la technologie la plus à jour pour les mélanges à haute teneur en RAP. La fabrication d'asphalte est un mélange de liant d'asphalte ou de bitume combiné à des granulats et du sable. La réutilisation de matériaux recyclés dans les produits d'asphalte réduira la quantité de bitume et d'agrégats vierges, ce qui en fera un produit plus durable pour toutes les municipalités.

Les mélanges d'asphalte vierge utilisent plus d'agrégats et de ciment bitumineux qu'un mélange d'asphalte recyclé car les produits recyclés eux-mêmes sont constitués de bitume, d'agrégats et de sable. L'utilisation de matériaux recyclés dans la production d'asphalte réduit les émissions de GES des fournisseurs en amont d'agrégats et de bitume, car moins de matériaux sont nécessaires pour la fabrication pour la production d'asphalte. Il y a aussi une diminution des GES liés au transport en raison du volume réduit de matières vierges à transporter au fil du temps. Le transport des matières recyclées directement vers les stocks des dépôts urbains est généralement une distance plus courte que les matières vierges jusqu'aux sites d'usines, ce qui entraîne une diminution nette des GES.

S'appuyant sur une histoire de coopération avec Richmond, Lafarge a participé au programme pilote du marché du carbone en 2017, quantifiant la réduction des GES de l'usine d'asphalte de Mitchell Island en 2016 grâce à l'utilisation de RAP dans le processus de fabrication de l'asphalte. La ville de Richmond a investi dans l’usine d’asphalte de Lafarge Mitchell Island, en transférant à la ville 2400 tonnes de crédits d’équivalent de dioxyde de carbone provenant des opérations de recyclage d’asphalte du site pour compenser ses propres émissions de GES pour les années à venir. Lafarge était très fier de s’associer à la ville de Richmond pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable de l’entreprise et de la communauté de la ville. Les produits mixtes Lafarge High RAP doubleraient essentiellement cette réduction de GES à environ 5 000 tonnes.

Lafarge est actuellement en train d'obtenir une déclaration environnementale de produit (EPD) pour les produits fabriqués dans les usines d'asphalte. Le programme EPD a été développé conformément à la norme ISO14025 et établit des principes et des procédures pour développer un programme de déclaration environnementale qui décrit de manière transparente les impacts environnementaux potentiels des asphaltes produits au cours des étapes de fabrication. Chaque site disposera d'une liste d'EPD associés à tous les produits bitumineux, avec des informations vérifiables et comparables sur les performances environnementales de chaque produit fabriqué. Les EPD permettront aux décideurs de faire des comparaisons éclairées entre les mélanges d'asphalte et les ingrédients, dans le but d'améliorer l'impact environnemental des produits d'asphalte.